togo
La campagne électorale au Togo, pour les législatives, s’est achevée hier soir (mardi 23 juillet 2013). Le vote se déroulera demain, le jeudi 25 juillet 2013, et un peu plus de trois millions d’électeurs sont attendus. Au total, 1174 candidats dont 159 femmes sont dans la course pour conquérir les 91 sièges de la prochaine assemblée nationale.
 
Les Togolais vont pouvoir profiter d’un service SMS assez pratique, pour faciliter leur vote. En effet, grâce un simple envoi de SMS, les habitants auront la possibilité de vérifier leur inscription sur les listes électorales, mais aussi trouver le bureau de vote auquel ils sont rattachés, en envoyant tout simplement le numéro de carte d’électeur par texto, à un numéro unique.
 
Le mobile prend ainsi sa place dans le processus des élections et facilite l’organisation.
Ce service SMS a été décidé par la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante), autorité administrative qui a pour mission d’organiser et de superviser les différentes consultations électorales et les référendums.
La CENI, en collaboration avec les opérateurs Telecom locaux (Illico, Moov-Togo et Togo Cellulaire) a mis en place ce service pour favoriser la consultation individuelle des données nominatives inscrites dans le fichier électoral, avec transparence et proximité.
 
Cette consultation se fait par un simple envoi de SMS à un numéro unique à quatre chiffres, le 1010, le coût est estimé à 100 Francs CFA, ce qui équivaut à près de 0,15 centimes d’euros.
Ce service SMS s’effectue de façon très simple, il suffit de disposer d’un téléphone mobile et suivre les trois étapes suivantes :
1- Le citoyen Togolais envoie par SMS au 1010 son numéro de carte d’électeur.
2- Sa requête est immédiatement analysée au Datacenter de la CENI.
3- Le SMS est automatiquement traité par les serveurs de la CENI : l’électeur est recherché dans une base de données et le résultat obtenu est retourné par SMS au requérant.
 
Une solution pratique, sous forme de service API SMS (envoi de SMS automatique) qui s’inscrit dans le processus de vote, et facilite la tâche à l’électeur qui reçoit un SMS lui indiquant qu’il est bien présent sur la liste électorale et lui précisant son lieu de vote.
 
Le mobile sera-t-il également mis à contribution lors des dépouillements pour permettre aux populations de connaitre les résultats de leurs bureaux de vote en temps réel ? Affaire à suivre.