Chaque année, l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) établit un baromètre des communications mobiles, du marché des télécom et de la manière dont les Français utilisent le réseau mobile. Le baromètre de l’année 2016 est donc sorti et l’utilisation du mobile a légèrement changé par rapport à 2015.

Utilisation de la 4G

Depuis quelques années la 4G, le réseau mobile très rapide permettant d’échanger des données, s’est développé sur le territoire français. Les quatre grands opérateurs déploient des moyens pour couvrir un maximum de territoire avec ses antennes dernières générations. Afin d’avoir la 4G, il faut également avoir un mobile 4G, et un forfait téléphonique permettant d’accéder aux données 4G. En 2016, il y a donc eu une progression de 10 Millions d’utilisateurs pour atteindre 31,9 Millions d’utilisateurs sur la 4G, soit une progression de 31% sur un an. La nombre de données mobiles, ou de data, a donc bien évidemment augmenté pour atteindre 2,8Go de data consommée par mois pour un utilisateur moyen. Ce chiffre a presque doublé de 2015 à 2016. Il faut savoir que les mobinautes utilisant la 4G représentent 85% des données mobiles consommées en France pour 2016, alors qu’ils n’étaient que 55% en 2015.
Nous pouvons donc comprendre que la 4G est en plein “boom” et que l’enjeu de la couverture du territoire français par les opérateurs est très important. Il faut également savoir que les premiers tests de la 5G sont à prévoir dans peu de temps et qu’il faudra que les opérateurs mettent à jour leur parc d’antenne, une nouvelle fois.

Consommation SMS et téléphonique

Consommation SMS et mobile. Source: ARCEP

Consommation SMS et mobile. Source: ARCEP


Une fois que les Français ont leur téléphone et leur forfait 4G, ou encore 3G, que font-ils de leur forfait? Depuis des années, le nombre d’appels téléphoniques stagne avec une tendance à la baisse. Ainsi en 2013, ils ont passé le maximum de 239 milliards de minutes au téléphone, puis en 2014 237 milliards, puis en 2015 236 milliards et cette année, nous revenons à 237 milliards de minutes passées au téléphone et sur le réseau téléphonique. Ces données comprennent les appels des fixes et des mobiles. Ce sont les fixes qui sont en baisse à quasi 10%, alors que les appels téléphoniques mobiles augmentent de 5,4%.
Concernant la consommation SMS des français, elle stagne. Malgré l’arrivée des messageries instantanées, comme Whatsapp et Messenger… Cependant, la consommation SMS reste à 203 Milliards de SMS de 2015 à 2016, ce qui est le maximum enregistré sur toute l’histoire du SMS.
 
Source: ARCEP, lesnumeriques.com