” Ai-je bien pris mon traitement ce matin ? ” ou encore ” Ai-je déjà pris mes médicaments? ” sont des questions que beaucoup de personnes se posent. Ces questions sont également récurrentes auprès des personnes qui ont plusieurs traitements, notamment les personnes âgées. C’est également un enjeu pour le médecin qui aimerait savoir si le patient a bien pris son médicament et à quelle heure.
Un dispositif de suivi a été testé depuis des années et a été validé par les autorités sanitaires américaines. L’envoi de SMS par des pilules ne fait plus parti de l’imaginaire mais bien du réel.
Un capteur de taille microscopique est inséré à l’intérieur d’un médicament. Une simple puce composée uniquement de magnésium et de cuivre, sans batterie, s’active uniquement au contact des sucs de l’estomac. Ce capteur envoie un signal à un patch collé sur le bras de l’utilisateur, lui équipé d’une mini-batterie qui s’occupe alors de l’envoi du SMS sur votre portable ou celui du médecin pour faire un suivi au plus près de la réalité.
Plusieurs utilités peuvent en découler, à la fois pour des essais cliniques, mais surtout dans le traitement des urgences, dans le cas où un patient mélange deux médicaments qui réagissent mal ensemble ou si le même médicament a été pris plusieurs fois par mégarde.
Le projet a mis quatre années avant de voir sa pilule qui envoie des SMS être validé et a maintenant trouvé le financement, soutenu par l’industrie pharmaceutique. En effet, des géants comme Novartis, sont intéressés par l’utilisation de ce procédé pour le traitement de maladies comme le cancer ou encore des maladies cardio vasculaires. On peut même imaginer un contrôle effectué par la sécurité sociale pour ne pas délivrer plus de médicaments qu’il n’en faut.
La pilule qui envoie des SMS sera bientôt sur vos ordonnances…
 
Sms pilulles