Près d’un lycéen américain sur 2 reconnaît avoir déjà envoyé des textos en conduisant, selon une étude récemment publiée par le journal Pediatrics. Certains expliquent même le faire au quotidien ! Selon les CDC, (Centre National de prévention des maladies et accidents), il s’agit d’une pratique beaucoup plus répandue sur le sol Américain qu’en Europe actuellement.
Pour remédier à cette tendance qui peut avoir des conséquences dramatiques (accident grave voire mortel), les autorités ont pris des décisions radicales.
Les jeunes Américains qui vivent dans l’état de New York ne pourront désormais plus envoyer de SMS tranquillement lorsqu’ils seront en train de conduire. En effet, le gouverneur de cette zone a décidé que tous ceux qui seraient pris en train de textoter au volant verront leur permis de conduire suspendu pour une période de 2 mois la première fois, puis de six mois si la récidive est constatée.
La loi cible spécifiquement les nouveaux conducteurs dans l’Etat de New York et les jeunes de moins de 18 ans.
La loi est également répressive pour celles et ceux qui seraient pris en train de parler au téléphone en conduisant.
Les autres « types » de conducteurs seront eux sanctionnés par un retrait de points.
Le gouverneur Andrew Cuomo a vraiment souhaité prendre le taureau par les cornes, et s’est attaqué à un « problème chronique dans notre société ».
 
Source : lepoint.fr