Ce week-end deux faits autour du SMS sont sortis dans la presse. Ces deux actualités SMS se sont produites à l’étranger à des milliers de kilomètres d’écarts et concernent la santé des citoyens de leurs pays. Un s’est produit en Chine et l’autre se produit continuellement en Suède. Un autre point commun entre les deux faits, dans ces deux pays, les habitants sont plutôt très accrocs à leur Smartphone.

Insolite: Envoi de SMS et elle finit la jambe coincée

Envoi de SMS en Chine
En Chine, le Smartphone est devenu plus qu’un simple accessoire. Les jeunes sont complètement accrocs à leur Smartphone pour envoyer des SMS, jouer à des jeux… Les jeunes sont tellement accrocs qu’ils marchent dans la rue sans réellement regarder autour d’eux. C’est exactement ce qui est arrivé à une chinoise qui s’est coincée la jambe dans une bouche d’égout. Trop concentrée sur l’écran de son téléphone, elle envoyait des SMS ou jouait à certains jeux qu’elle n’a pas fait attention où elle mettait les pieds. C’est alors que malencontreusement, elle a mis le pied dans une bouche d’égout. Ayant une jambe plutôt fine, elle s’est vue glissée arrêtées par les barres en fer de la plaque d’égout. Cependant, impossible de s’en sortir seule. C’est avec l’intervention des pompiers qui ont pu scier les barreaux afin de la libérer. On comprend mieux l’idée de faire une voie dédié aux piétons utilisant leur Smartphone.
Source: RTL.be

Insolite: Envoi de SMS et don du sang

Le don du sang est très important pour les hôpitaux afin qu’ils aient de quoi sauver des blessés manquant de sang. Afin de collecter du sang, beaucoup d’opérations sont montées dans les villes qui ont plus ou moins de succès. Afin de motiver les suédois à donner leur sang, les organismes ont eu la bonne idée d’envoyer un sms lorsque le sang d’une personne est utilisé. De cette manière, les donneurs peuvent savoir à quel point leur don a été important. L’information est plutôt succinte et ne donne pas d’information sur l’étant de santé du patient qui a été transfusé.
Source: Liberation.fr
Rendez-nous visite sur Google+