ticket sms geneve plage

ticket sms geneve plage


Dans un précédent billet, nous avions évoqué la possibilité de payer le stationnement par SMS en Suisse. En effet, il suffisait d’envoyer un SMS à un certain code pour régler son parcmètre et ne pas avoir à se soucier d’avoir de la monnaie, de trouver la borne horodateur. En Suisse, les nouvelles technologies de l’information et communication et la vie quotidienne s’allient pour rendre la vie plus simple aux citoyens Suisse. C’est donc tout naturellement que pour réduire le temps d’attente pour l’achat d’une place pour Genève Plage, la municipalité à remis en place le paiement de ticket par SMS.

Ticket par SMS pour Genève Plage

Afin d’éviter une file d’attente qui peut aller jusqu’à 30 minutes, les vacanciers pourront tout simplement envoyer un SMS pour règler leur place pour Genève Plage. Une fois le SMS envoyés, ils recevront un SMS de retour intégrant un lien renvoyant vers un QR Code (image reprenant un code barre et qui peut être analysé par mobile). La ville de Genève utilise ainsi un Rich SMS permettant de renvoyer vers un site internet avec une image.
On peut donc déduire que seuls les propriétaires de Smartphones pourront envoyer un SMS et ne pas avoir à se mettre dans la file d’attente, mais il est également possible de prévoir la file d’attente et d’envoyer son SMS depuis son domicile, se connecter à l’adresse internet renvoyée et ainsi d’imprimer l’image du QR Code correspondant à son billet.
L’avantage du ticket par SMS est donc bien réel mais il y a tout de même quelques limites. En effet, l’outil ne prendra pas en compte les différentes réductions possibles. Il faudra accepter de payer le tarif plein et ne pas bénéficier des réductions étudiantes, seniors, chômeurs ou enfants…

D’autres villes se mettent au numérique

De plus en plus de villes se mettent à l’ère du numérique en proposant de nouveaux services. La ville de Boston a décidé d’installer des bancs avec des bornes de capteurs solaires permettant de recharger son Smartphone, tablette ou ordinateur portable…
Sources: Tdg.ch, journaldugeek.com
Samy