Arnaques via SMS

Arnaques par SMS


Le procès d’un homme ayant lancé des arnaques via SMS s’est tenu récemment. Le “cerveau” de ces attaques a été condamné à quatre ans de prison dont deux avec sursis et à une amende de 250 000€. En effet, son business a été plus que lucratif. Il a permis de dégager 1,7 Million d’euros. Ses complices, eux, écopent de peine allant de 6 mois de sursis à deux ans de prison ferme.

Arnaques via SMS: Comment se faire arnaquer ?

C’est le modèle le plus simple de SMS et d’arnaques via SMS. En effet, avec les SMS que nous recevons de notifications indiquant que notre colis vient d’être expédié, cette personne envoyait des SMS en indiquant qu’un colis est à disposition et que pour avoir plus de renseignements, il faut appeler le numéro en 0899 qui est donc surtaxé. Chaque appel rapport 1,35€ auxquels il faut ajouter le temps de connexion que le destinataire reste connecté au service vocal avant de se rendre compte de l’aberration. Ces numéros surtaxés étaient loués à des sociétés parisiennes éditrices de numéros.
Une fois le scénario mis en place, il suffit d’avoir des numéros de téléphones portables. Ces numéros étaient donc créés automatiquement par ordinateur. Les techniciens de la société créée à Chypre s’occupaient alors de programmer l’envoi de SMS. Ils pouvaient envoyer jusqu’à 40 000 sms par jour. Le taux d’appel était d’environ 5 ou 10%, ce qui fait un nombre total de 2000 appels à 1,35€, soit 2700€ auxquels il faut ajouter les minutes connectées, ce qui explique le chiffre de 1,7 Million d’euros…

Arnaques via SMS: Comment cela a été stoppé et comment les éviter?

Ce sont deux victimes qui ont reçu un SMS d’arnaque et qui ont signalé le problème à Pharos qui est une plateforme dédiée aux contenus illicites sur Internet. En effet, la première victime n’attendant pas de colis a pensé que cela pouvait être une arnaque. L’autre a appelé et est restée 5 minutes au téléphone de mise en société.
Afin d’éviter les arnaques via SMS, il faut bien faire attention à l’émetteur. En effet, dès qu’on nous demande de renvoyer un SMS à un numéro court qui commence par un 6 ou par un 7, il faut éviter de répondre afin de ne pas payer un SMS surtaxé. Concernant les appels, il faut absolument éviter de rappeler les numéros en 0899. Il existe également des SMS de phishing demandant de se connecter à un lien et d’insérer un mot de passe. Il faut donc bien faire attention à cela également.
 
Source: LeParisien.fr
Rendez-nous visite sur Google+