langage SMS et langue française

Cela fait bientôt 30 ans que le SMS, « Short Message Service », est entré dans le quotidien des utilisateurs de téléphone partout dans le monde ! En trois décennies, il est devenu l’un des moyens de communication préférés de tous grâce à sa simplicité et sa rapidité d’exécution. Avec l’apparition du SMS, un nouveau langage s’est rapidement popularisé : le langage SMS. Ce cyber-langage a-t-il un impact sur le niveau de la langue française et  l’orthographe des jeunes ? Des éléments de réponse dans cet article.

Comment est né le langage SMS ?

La large démocratisation des SMS a entraîné avec elle la naissance du langage SMS, caractérisé par un ensemble de codes et de règles tacites. 

En effet, à l’origine, les utilisateurs étaient un peu plus restreints au niveau de la rédaction des SMS. Un SMS ne devait pas comporter plus de 160 caractères maximum, espaces compris. Par ailleurs, chaque SMS envoyé débitait un crédit du forfait de l’utilisateur et le nombre de SMS sur le crédit était généralement limité. 

Par conséquent, pour économiser leur crédit tout en envoyant l’information la plus précise et complète possible à leur destinataire en un minimum de signes, les jeunes utilisateurs ont inventé diverses techniques. C’est comme cela qu’est né le langage SMS.

L’écrit SMS modifie les caractéristiques orthographiques et grammaticales des mots et des phrases afin de réduire la longueur du message. L’objectif : ne pas dépasser le nombre de caractères autorisé pour les messages SMS, ou écrire plus vite, tout simplement.

Le langage SMS se déploie sous plusieurs formes :

  • l’abréviation : on écrit alors « Bjr » pour dire « bonjour » ou « jtm » pour dire « je t’aime » ;
  • la phonétique : On écrit « koi », pour dire « quoi », « eske » pour dire « est-ce-que », ou encore « jamé » pour dire « jamais » ;
  • le rébus typographique : « r1 » pour dire « rien », « 2m1 » pour dire « demain », ou encore « koi 2 9 », pour dire « quoi de neuf ? » ;
  • les émoticônes sont utilisées pour décrire les sentiments des utilisateurs et remplacer certains mots, voire des phrases entières.

Rapidement, ce type d’écriture s’est propagé et a été de plus en plus utilisé sur le web, que ce soit dans les emails, sur les réseaux sociaux et messageries instantanées (WhatsApp, Twitter, Snapchat, Messenger…), ou encore sur les blogs et les forums.

À lire aussi : Le BAC et SMS

Le langage SMS, responsable de la baisse du niveau du langage écrit des jeunes

Avec le langage SMS,  beaucoup ont craint une détérioration de la langue française. D’ailleurs, les parents ou les enseignants ont souvent accusé cette nouvelle pratique linguistique d’être la cause des difficultés en orthographe des jeunes et lui reprochent de freiner l’acquisition du langage écrit des plus jeunes…

 Cette nouvelle façon d’écrire se ressent tau niveau des copies des jeunes étudiants. En effet, les plus jeunes ont pris l’habitude d’écrire de cette façon-là et peuvent ne plus se rappeler de l’orthographe d’un mot, ou de la conjugaison des verbes. 

Toutefois, une étude des chercheurs du Centre de Recherche sur la Cognition et l’Apprentissage (CNRS/Université de Poitiers/Université François-Rabelais Tours) contrebalance cette idée.Voici en effet la conclusion de cette étude réalisée sur 4524 SMS produits par 19 jeunes adolescents français, âgés de douze ans :« La pratique des SMS ou textos n’a pas d’influence sur l’orthographe des collégiens, c’est leur niveau en orthographe qui détermine le type de fautes présent dans les SMS ».Ainsi, pour ces chercheurs, le langage SMS serait d’abord « une occasion nouvelle et supplémentaire de pratiquer l’écrit », qui mobilise les mêmes capacités cognitives que l’écrit traditionnel.

L’importance du langage dans les SMS pros

Si l’on peut se permettre d’utiliser des abréviations dans le domaine personnel, pour dialoguer entre amis ou avec les membres de sa famille… Dans le domaine professionnel, cela n’est pas recommandé !

Bien que les SMS professionnels soient limités  à 160 caractères, pour éviter les surcoûts, il est important de bien écrire et de respecter les règles d’orthographe et de grammaire.

Certains mots sont autorisés, comme « tel », pour « téléphone », mais un SMS commercial doit avant tout rester sérieux et professionnel. 

L’envoi de SMS pros est un excellent outil pour les entreprises qui souhaitent communiquer rapidement et efficacement avec leurs prospects et clients.

Il est donc essentiel de formuler au mieux son message pour rester compréhensible et faire parvenir la bonne information aux clients. Pour aller plus loin, il existe désormais les SMS enrichis, qui permettent d’ajouter un lien raccourci dans le corps du SMS pour rediriger son audience vers son site web ou vers une page dédiée.

À lire aussi : Le SMS enrichi, un outil marketing incontournable

Pour aller plus loin :