SMS Maketing Mobile

SMS Maketing Mobile

Les associations et SMS font bon ménage

Afin de tenir informé ses adhérents, certaines associations ont choisi d’utiliser les nouveaux modes de communication. En effet, prendre le temps d’une ou plusieurs personnes pour contacter tous les membres de l’association peut faire perdre du temps mais également de l’argent à l’association. Pour ces raisons, il est plus facile au niveau logistique d’opter pour une communication par SMS. Par ailleurs, avec son taux d’ouverture de 98% en moyenne, le SMS est un des moyens le plus sûr de faire passer un message.
C’est ce qu’une association du sud de l’Angleterre a tenté. Afin de promouvoir un évènement pour l’emploi dans la ville, une association a envoyé à ses membres un SMS prévenant du jour et de l’heure de l’évènement. Les organisateurs ont alors remarqué qu’ils ont eu bien plus de personnes présentes que lors du précédent évènement sans promotion par SMS. Ils ont alors décidé de l’utiliser afin de maximiser les présences aux différents rassemblements.
Deux membres de cette association ont alors mené une petite étude de satisfaction à propos du message qu’ils ont envoyé. Les retours ont été très positifs car lorsque le SMS est utilisé dans un but bien précis, il est un atout formidable pour la promotion d’évènements.

Les associations et SMS: d’autres utilités

Les associations et les SMS peuvent être associés pour d’autres évènements que des rassemblements. En effet, avec un suivi des membres de l’association, des SMS automatiques peuvent être utilisés pour relancer les campagnes d’adhésion chaque année à la date anniversaire. Des solutions de micro paiements peuvent également être mises en place afin de faciliter le paiement des adhérents.
Certaines associations utilisent également le SMS pour du renforcement psychologique. Ainsi des associations aidant des personnes à lutter contre l’alcool, la cigarette, ou les excès de nourriture envoient une fois par jour ou par semaine des SMS pour donner du courage aux adhérents des différents programmes.
Sources: www.theguardian.comwww.rslnmag.fr
Samy