GDPR

Apple a créé un outil permettant la récupération des données personnelles


A la veille de l’entrée en vigueur du GDPR , Apple permet à ses clients d’accéder à leurs données personnelles, une première pour la marque. La marque à la pomme a mis en ligne un outil de gestion pour ses clients, il est désormais possible pour les utilisateurs d’Apple, d’accéder aux données personnelles stockées.

Apple se met à jour vis à vis du GDPR, qui sera effectif le 25 mai 2018

Tous les utilisateurs d’Apple peuvent désormais, grâce à leur compte iCloud, accéder aux données personnelles stockées par la marque à la pomme. Grâce à cet outil, ils pourront obtenir une copie des données, les corriger, désactiver leur compte ou même le supprimer.
L’outil créé par Apple permet aussi à ses utilisateurs d’accéder aux données rassemblées par la marque comme par exemple l’historique de l’assistance Apple Care ou encore l’activité de l’utilisateur sur l’App Store.
L’entrée en vigueur du GDPR doit encore plus protéger les données des utilisateurs et surtout, leur permettre d’y accéder en toute transparence. Il est donc important pour les entreprises de communiquer auprès des clients et d’obtenir leur consentement pour l’envoi de SMS Marketing par exemple (cliquer ici pour avoir plus d’informations sur le GDPR).
Apple 1

Comment récupérer les données et combien de temps faut-il ?

Pour récupérer ses données, un utilisateur n’aura qu’à choisir lesquelles il veut télécharger directement dans l’outil prévu à cet effet sur le site d’Apple Privacy (http://privacy.apple.com). Une fois les données qu’il souhaite récupérer sélectionnées, l’utilisateur devra choisir quelle taille de fichier il souhaite recevoir, à savoir qu’Apple propose des fichiers entre 1 et 25Go. Cependant, il est possible d’avoir un fichier plus lourd, mais le téléchargement se fera alors en plusieurs fichiers.
Le transfert des fichiers via le site d’Apple peut prendre jusqu’à sept jours afin de garantir la sécurité des données et que la marque vérifie que ce soit bien la personne propriétaire des données qui ait fait la demande.
Grâce à ce système, Apple se met petit à petit en règle par rapport au GDPR.
Ce système n’est pour le moment disponible qu’au sein de l’Union européenne, il sera mis en place partout dans le monde dans les prochains mois.
Source : 01net.com

Rendez-nous visite sur Google+