envoi de sms avec les pouces

envoi de sms avec les pouces


Avec l’arrivée des smartphones et l’utilisation des SMS comme mode de communication, nous utilisons nos pouces bien plus qu’auparavant. En effet, pour écrire nos SMS et nos messages sur Internet nous utilisons nos pouces pour taper sur les claviers virtuels de nos smartphones. Depuis plusieurs siècles, les scientifiques savent que chacun de nos membres ou partie de notre corps est contrôlées par une zone de notre cerveau. Cette zone est différente en fonction de la fréquence d’utilisation de celle-ci.

L’envoi de SMS change la carte du cerveau

C’est en Suisse, qu’une équipe de chercheurs a décidé d’enquêter sur l’utilisation de nos pouces sur les Smartphones. On sait que les joueurs de violon ont une carte de la motricité différente des personnes n’en jouant pas. Ces chercheurs ont donc étudié grâce à un électroencéphalogramme l’activité cérébrale des utilisateurs de smartphones et des utilisateurs de téléphone classique lorsqu’ils utilisent leur pouce pour l’envoi de SMS. Le résultat donne que plus un smartphone est utilisé dans la dizaine de jours précédant l’examen, plus la représentation corticale du pouce sera importante de celle d’un utilisateur d’un téléphone classique.

L’envoi de SMS pour motiver à faire des études

Une autre expérience a été lancée aux Etats Unis concernant l’envoi de SMS pour motiver les étudiants à faire des études. En effet, selon une étude, le contexte social influe sur la possibilité de faire des études. Seulement 9% des personnes issues d’un foyer en situation de précarité ont des chances de finir diplômés. Devant ce constat, une incitation, un “nudge” en anglais, via l’envoi de SMS a été lancée. Le but est “d’inciter les étudiants et leurs familles à faire de petits pas pouvant faire de grandes différences dans l’apprentissage” déclare au New York Times Susan Dynarski (professeur d’économie à l’université du Michigan).
Ces “nudges” permettent via l’envoi de SMS d’insérer un lien renvoyant directement vers les formulaires internet à remplir pour l’inscription dans les facultés ou de leur rappeler de faire les démarches. Ainsi, 70% des élèves ayant reçu le SMS ont l’intention de se rendre à la faculté contre 63% pour les autres qui n’ont pas reçu le SMS. La différence entre les deux n’est pas énorme mais peut faire beaucoup de différences au final.
 
Sources: Digischool.fr, Sciencesetavenir.fr
Rendez-nous visite sur Google+