RCS Med
Depuis quelques jours, nous voyons paraitre des articles sur le RCS sur la toile. Pour ceux qui n’auraient pas vus ces articles, nous allons expliquer qu’est-ce que le RCS et s’il est bien le remplaçant du SMS ?

Qu’est ce le RCS ?

Chaque année, à la même époque, et ce depuis quelques années, nous entendons que RCS arrive et va remplacer le SMS. Mais le RCS, c’est quoi en définitive? Pour visualiser et avant d’expliquer, il s’agit d’un service similaire à iMessage d’Apple, sauf que cela fonctionne sur le réseau mobile et non sur Internet comme iMessage. Pour ceux qui ne connaissent pas iMessage, le RCS permettra d’envoyer du texte (jusqu’ici rien de nouveau), mais également des images, des vidéos, des liens vers des sites Internet, de pouvoir faire des conversations de groupe… Ce service est lancé par Google et par les opérateurs de différents pays. Beaucoup de sociétés se mettent également à développer ce service car cela faciliterait beaucoup leur travail. En effet, comme dans l’illustration ci-dessus, des “call to actions” pourraient également être diffusés permettant de changer de siège ou d’appeler la compagnie aérienne, sous forme de bouton ici.

Quelles sont les limites du RCS ?

Le RCS ou Rich Communication Service connaît plusieurs limites. La première est l’installation de l’application. En effet, il faut une application spéciale (aujourd’hui Android Message) pour pouvoir lire ce type de message. Hors, il est difficile de demander à tous les constructeurs de ne plus personnaliser son application de messagerie. Ce qui fait la force du SMS est que n’importe quelle application est capable de lire le SMS. Google qui distribue l’OS Android a donc fait des efforts pour demander aux différents constructeurs d’installer en natif Android Messages. Beaucoup ont répondu par la positive, cependant, il en manquera toujours un et l’autre sera difficile à convaincre. Celui qui manque est bien évidemment Apple et iOS. Celui qui sera difficile à convaincre sera Samsung qui aime développer sa propre sur-couche d’Android. Le problème est que lorsque nous additionnons les parts de marché de Samsung et Apple, nous avons beaucoup de téléphones qui sont incapables de lire le RCS de manière native.
La deuxième limite du RCS est le réseau mobile. Aujourd’hui, le projet est développé en partenariat avec Orange mais des opérateurs comme Bouygues ne se voyait pas le développer.
Pour résumer, seuls certains Smartphones sous certains opérateurs pourront envoyer des RCS ou en recevoir. Ce projet aurait connu un succès incroyable s’il avait été lancé il y a une dizaine d’années, mais maintenant, il est difficile de l’envisager au niveau global comme l’est aujourd’hui le SMS. Croisons les doigts pour que ce projet se fasse car cela montrera une réelle avancée technologique.
 
Source: Nextimpact.com
Rendez-nous visite sur Google+