Capture d’écran 2013-07-31 à 11.19.33
 
 
L’arrivée des Smartphones (Téléphone mobile évolué, téléphone « intelligent ») sur le marché du mobile, a bouleversé les tendances et a connu un fort succès. Les ventes ont explosées.
La croissance entre 2008 et 2012 des ventes de Smartphones a été spectaculaire : En France, on observe une progression des ventes de 1 million d’unités vendues à 13,5 millions, soit une croissance de 1250%.
 
Les constructeurs des Smartphones qui se battent les parts de marché, ne cessent de séduire les fanatiques de ces nouveaux bijoux technologiques.
 
Les Smartphones sont-ils devenus une nouvelle cible pour renflouer le budget de l’état ?
Le vendredi 26 juillet 2013, la ministre de la culture Aurélie Filippetti, a annoncé sur la chaine télévisée BFMTV, la mise en place d’un projet qui viserait à émettre une taxe sur les Smartphones vendus.
 
Cette taxe concernerait tout les appareils connectés à Internet : Ordinateurs, Smartphones, tablettes tactiles, consoles de jeux, liseuses… permettant de lire du texte, du son, de l’image ou de la vidéo. Elle s’élèverait environ à 1% et ne sera payable qu’une seule fois, lors de l’achat.
La ministre de la culture considère cette taxe alors comme un contribution qui serait le plus faible possible et donc indolore pour les consommateurs.
 
Cette taxe aidera à financer les projets et acteurs du domaine de la culture en France : les disquaires indépendants, la filière musicale, les photographes. Selon BFMTV, cette taxe intégrée à la loi de finances 2014 pourrait rapporter 80 millions d’euros.
 
Les consommateurs voient cette taxe d’un très mauvais œil.
En effet la majorité des avis des internautes sur le discours de Madame Filippetti, se montrent négatifs. Les Français auront du mal à accepter cette taxe, en ne voyant que l’intérêt de l’Etat à améliorer son budget.
Les Smartphones sont en effet beaucoup utilisés pour accéder à du contenu culturel (sites internet, musiques, vidéos…), mais ils restent un moyen de communication (Envoyer des SMS, passer des appels, communiquer via les réseaux sociaux…).
Pour ou contre cette taxe ? N’hésitez pas à donner votre avis !