vote par sms

vote par sms


Depuis l’arrivée de la télé réalité sur M6 en 2001 avec Loft Story, les chaines de télévision développent des programmes permettant d’impliquer de plus en plus le téléspectateur. En effet, ces chaines demandes aux téléspectateurs de voter pour leur candidat préféré. Le moyen utilisé est le vote par SMS. Depuis, le nombre d’émissions proposant d’impliquer l’utilisateur par du vote par SMS a considérablement augmenté: la Nouvelle Star, La Star Academy, Secret Story, Nice People, Les colocataires, The Voice…

Quels sont les enjeux du vote par SMS?

En faisant participer le téléspectateur par vote par SMS, les sociétés de production espèrent que le téléspectateur va s’attacher à un personnage et donc le suivre tout au long de l’aventure, car le premier objectif de cette participation est d’augmenter l’audimat. Plus il y a de personnes devant les émissions, plus les chaines peuvent vendre des espaces publicitaires à des tarifs élevés.
Mais, il y a également un enjeu financier, en effet, les SMS envoyés sont une sous catégorie des SMS classiques que l’on appelle le SMS+. En effet, ce SMS+ est un SMS surtaxé dont une part est reversée aux producteurs de l’émission. Le vote en général est fixé à 0,50€ par SMS envoyé, et il en faut en général deux pour valider le vote par SMS.
 

Votes gratuits pour les prochaines émissions?

Et c’est bien M6 qui est sur le point d’évoluer encore vers cette fois la gratuité des votes par SMS. En effet, avec l’arrivée du programme Rising Stars, les téléspectateurs seront totalement impliqués dans le processus de choix des candidats. Une application sera développée pour pouvoir voter en direct.
M6 a donc décidé de se passer d’un revenu supplémentaire avec le SMS. En revanche, ils impliquent encore plus le téléspectateur qui aura sûrement la volonté de suivre son candidat. En effet la tendance est plus au tweet qu’au SMS. Les émissions sont de plus en plus live-tweetées.
Pour la prochaine saison de la Nouvelle Star sur D8, les votes par SMS ne seront pas payants afin d’encore plus impliquer le public devant l’émission. Ce sont également les réseaux sociaux qui permettent de garder des téléspectateurs jusqu’au bout de la soirée.
 
Sourcesthe-voice.programme-tv.net, www.lesechos.fr
Samy