orthogrpahe et les sms

orthogrpahe et les sms


 
De nos jours, les fautes d’orthographes fleurissent et la langue Française en prend un coup. La pierre est lancée à la nouvelle génération qui a grandi avec tous les services de messagerie en ligne comme Caramail, MSN Messenger et plus récemment les réseaux sociaux. Mais c’est bel et bien le SMS qui est en ligne de mire avec ses 160 caractères qui était la cible des férus d’orthographe et de la langue de Molière.

Une étude Française sur l’orthographe et les SMS

Une étude a été menée par des chercheurs Français qui montrent que la mauvaise orthographe des jeunes n’est pas liée à l’utilisation du langage “Txto”. En effet, cette étude montre que la cause et les conséquences sont inversées. Les chercheurs montrent que ce n’est pas parce qu’ils écrivent avec des raccourcis, que les adolescents font plus de fautes d’orthographe. C’est le contraire: le niveau d’orthographe détermine l’utilisation du “textisme”. Les meilleurs élèves en orthographe utilisent plus des raccourcis dans leurs SMS tandis que les moins bons utilisent moins ces raccourcis. En effet, ces derniers maitrisant moins bien les langues vont moins utiliser des raccourcis. En revanche, les meilleurs élèves feront la différence entre les supports d’écriture. Ils se permettent sur le téléphone portable d’utiliser une autre forme de langage dérivée du français.
Selon les chercheurs, le SMS est “une occasion nouvelle et supplémentaire de pratiquer l’écrit”. En effet, de moins en moins d’adolescents pratiquent la langue française à l’écrit.

Une étude à remettre en question ?

Selon le site internet du Figaro, ces résultats peuvent être mis en cause. En effet, le nombre de cobayes est de 19 sujets, ce qui est peu pour tirer des conclusions. Les modalités de l’étude sont également très compliquées.
“Alrs vs èt pré a txtoté avc 1 djeuns?” Si vous ne comprenez pas cette phrase, il ne faudra pas échanger des SMS avec des adolescents qui ont pour la plupart adopté ce nouveau langage.
 
Sources: LeFigaro.fr , Midilibre.fr